La prise de l’élan est importante pour les golfeurs. Leur entrainement se base sur la musculation des parties qui contribuent à cet effet. L’échauffement pour le golf n’est pas pareil avec aucun autre sport, il faut bien sélectionner les types de mouvements seulement.
De ce fait, connaitre les muscles à développer est important. En effet, il ne sert à rien de renforcer des muscles qui n’interviennent pas dans le golf. La plupart des gens pensent qu’il faut pratiquer des exercices pour chaque type de muscle, or il ne s’agit pas de cela. Il existe des mouvements et des enchainements qui permettent de renforcer en même temps tous les muscles. Cependant, il ne faut pas en faire trop au risque de ne plus savoir comment préserver l’équilibre.

En général, il y a des outils nécessaires qui permettent de rendre plus efficace la musculation pour un golfeur à savoir un Bossu, un disque à air ou une planche à proprioception. Que ce soit les membres supérieurs ou les membres inférieurs, ils bénéficient des vertus de ce type d’entrainement. En particulier, il s’agit des quadriceps, des fessiers et des mollets ; en bas, et des pectoraux, des muscles dorsales, du biceps et triceps.

Les mouvements sur le bossu : rotation

Cette partie musculaire nécessite beaucoup de renforcement avec les trapèzes moyens qui se trouve entre ce dernier et l’omoplate. La performance de ce groupe de muscle assure la stabilité dans le plan quand le golfeur effectue un « back swing ».

Pour les membres inférieurs, le tronc est le plus important et qui mérite d’être développé comme il se doit. Son développement permet une position stable et droite de l’abdomen, des muscles transverses et obliques, des lombaires, …. Ce qui rend particulier l’entrainement avec le golf, c’est qu’on s’exerce juste après une partie. Ce n’est pas comme pour l’échauffement qui doit précéder la partie. La préparation est indispensable comme toute épreuve, et une série d’exercice de 4 à 8 fois est largement suffisante. Il y a les exercices généraux et les exercices particuliers que vous pouvez appliquer en les visualisant sur des vidéos.

Les enchainements doivent se faire dans un ordre chronologique bien défini. Ceci pour éviter de perdre du temps et de brûler des calories pour rien. La première étape consiste à suivre un cycle de 3 à 4 semaines avec un entrainement intense pour le réduire l’intensité petit à petit. 8 à 12 fois constituent déjà un bon score pour un exercice, comparé à ceux des athlètes professionnels qui sont de 15 à 20 fois.
La force et la vitesse doivent être travaillées en même temps. En effet, si l’un n’est pas du même niveau que l’autre, vous risquez de manquer le trou ou pire la balle prendra une mauvaise direction.

Pour chaque entrainement, vous devez identifier ce qui risque encore de vous pénaliser la victoire, et de trouver une solution. Vous avez du mal à atteindre la distance, vous devez travailler plus la force en suivant une bcaa musculation. Il en est de même concernant la vitesse. Tout ce la dépend de vos muscles dont la performance dépend de l’entrainement que vous suivez.

Des périodes comme la saison de l’hiver découragent les golfeurs à maintenir leur performance. A la nouvelle saison, ils n’ont plus des cartes à la main alors que 6 à 8 exercices sont suffisants pour tenir une forme adéquate en hiver par exemple.